PAROLES DE GUEUX

Créé par le 25 juin 2014

Lettre ouverte à tous les ANTI-GUEUX qui nous gouvernent ou PAS

« Nous n’allons tout de même pas nous faire diriger par des gueux »

Vive ce parti qui a le courage de dire tout haut ce que pensent tous nos élus tout bas.

Cette petite phrase qu’aucun média n’a rapporté, qui ma foi n’indispose personne,

Cette petite phrase doit vous paraître à vous tous qui nous dirigez, bien anodine, bien insignifiante, et tellement évidente au fond de vous ou à ne chuchoter qu’entre soi ! Pourtant c’est une chanson lancinante que l’on entend depuis plus d’un demi siècle, en fait qui ne s’est jamais éteinte depuis que le nazisme a perdu sa plus grande bataille lors de la 2ème guerre mondiale.

Voilà ce que nous sommes des Gueux, même pas la France d’en bas, non, non, pire que çà ; des gueux ; des mendiants, des va nu pieds, des sans papiers, des sans logements fixes, des sans cerveaux, des smicards, des profiteurs du RSA, de la CAF et de la SS. Pour les gueuses c’est pire la seule signification connue est putain !

En fait la France compte 59 millions de gueux……………..et vous autres la nouvelle aristocratie démocratique, l’élite née des cendres de cette même démocratie, car j’espère que vous ne vous revendiquez pas de la démocratie, car si mes souvenirs sont bons De Gaulle a crée une monarchie constitutionnelle dédiée exclusivement à sa propre personne, dont vous profitez tous depuis, et avec oh combien de bonheur, de rapacité, d’avidité, de gloutonnerie !

Pendant combien de temps encore pensez vous pouvoir nous manipuler, nous tenir la tête dans l’eau jusqu’au bord de l’asphyxie ? Ah oui, jusqu’à ce Marine prenne le pouvoir et nous noie tous ! Bel avenir que le nôtre ! Et le vôtre vous semble -t–il si peu lié au nôtre, que vous ne sentiez pas un tout petit peu l’asphyxie qui vous gagne ?

C’est vrai pendant que l’on nous noie, vous aurez comblé vos comptes bancaires en Suisse ainsi que ceux de vos amis, vous aurez absous la Finance, vous aurez inondé de subsides les industriels de tout bord et de tout pays, pour peu qu’ils tendent leur portefeuille, vous aurez fait table rase de ce qui fait la grandeur de la Fance, vous aurez achevé après Sarkosy 1er à la mettre à genoux et à vous partager les biens suffisamments conséquents restant en caisse.

Vous êtes responsable de l’abstentionnisme de ces gueux que vous ignorez tant et dont vous ignorez tout, qui par ricochet vous le rendent bien la monnaie de leurs pièces. Vous êtes responsable à part entière de la montée du Front national et de la déliquescence du corps électoral. Vous êtes responsable de la haine que ressentent les gueux vis à vis de vous et de votre politique mensongère, nous avons voté à gauche, et vous avez viré à droite, nous aurions dû nous en douter, pauvres gueux que nous sommes.

Assez de L’austérité et de la crise à la charge des gueux, assez du matraquage médiatique des moyens cachés, des bas de laine pleins les tiroirs, ou encore du plan d’épargne sur le nom des enfants, assez des supposés retraités nantis, avec des tas de voyages organisés à la clé

Pauvre France, pauvres gueux, pauvre avenir !

Alors j’en appelle à tous les gueux du monde, et en particulier à ceux de France et d’Europe, pour crier haut et fort, que malgré notre ignorance, notre méconnaissance crasse, notre incurie, que malgré votre arrogance, votre mépris, votre suffisance, il faudra à l’avenir compter sur nous.

Je crée ici et aujourd’hui, le parti « contre poing » ou « la révolte des gueux », afin, que le monde entier sache ce qu’il en est de nous et de nos institutions.

Nous proposerons à tous nos élus des moyens simples et faciles à mettre en place, pour économiser de l’argent public et pour satisfaire le plus grand nombre, nous placarderons les injustices et les aberrations publiques en place de grève et nous nous insurgerons à chaque fois contre les incohérences gouvernementales.

    • Article 1er ou comment gagner une partie de la confiance de l’électorat :

      Déplacez vous au sein de la communauté de gueux, prenez rendez vous chez eux, invitez vous à souper ou à prendre le thé ou le café, écoutez les vous parler de l’insécurité, de la difficulté de dormir dans un trois pièce non insonorisé, lorsque vous avez des jeunes sans emploi en bas de votre fenêtre qui passent le temps à fumer des joints en écoutant du rap appelant à la haine raciale. Ecoutez leurs angoisses, lorsque faisant leurs courses, ils se font entourer d’une nuée de roms, qui sans forcément les agresser leur volent leurs courses (chacun a besoin de manger), écoutez les vous raconter comment ils se font bousculer dans la rue et arracher leur sac, pour souvent 3€ ? Ecoutez les, écoutez les biens, tous ces retraités à 600€ par mois, qui ont été obligés de revendre, leurs biens durement acquis, à leur retraite, parce qu’ils n’avaient plus les moyens de payer les charges. Ecoutez ces jeunes adultes qui démarrent au SMIC et à qui certain département offre une tablette aux enfants, mais qui n’ont pas les moyens de s’abonner à internet ? Ecoutez toutes ces familles, qui en hiver ne chauffent plus leur logement car ils n’en en pas les moyens.

      S’il vous plait, écoutez les vous dire, que vous êtes des nantis, que vous n’y connaissez rien en vie étriquée, épuisante, anxiogène et stressante, écoutez les vous demander humblement de vous dépouillez vous aussi d’un minimum de revenu, pour que leur dépeçage soit moins lourd à supporter. Vous devez les écouter, en toute humilité, parce que c’est votre devoir, parce que c’est le minimum que vous nous deviez.

    • Article 2 ou comment les élus peuvent faire des économies et remplir à concurrence les caisses de l’Etat:

    1. Certains médias ont relayé des indiscrétions concernant des primes très conséquentes accordées tous les ans en fin d’année à nos ministres et autre conseillers.

Les gueux demandent à ce que ces dividendes soient répertoriés et intégralement reversés tous les ans, dans une caisse dédiée aux économies de l’Etat.

2. Les gueux demandent à tous les ministres, les députés, les sénateurs, les cumulards des élus de la République de reverser tous les mois durant leur mandat 10% de leurs émoluments. Les sommes seront directement versées dans le susvisée caisse.

Article 3 : faire des économies substantielles en ciblant certains contrôles

Les gueux sont contre le comportement mafieux de certains directeurs d’institution, d’élus locaux, qui se comportent comme des caïds ou des présidents de république bananières.

Certains bâtiments administratifs de certaines collectivités locales ou territoriales sont d’un luxe tapageur en cette période d’austérité. Les lumières de certains bâtiments publics peuvent passer toute la nuit allumées sans que cela émeuve qui que ce soit.

Nombre de personnels de certains Centres hospitaliers de France ou des Dom Tom n’en peuvent plus de ne pouvoir travailler avec du matériel conséquent, d’être obligés de mendier dans les services voisins des compresses ou de la bétadine pour les malades, par manque d’argent, pour cause aussi de vol, tout en se désespérant des dépenses dispendieuses de l’administration : audits hors de prix dont les rapports finissent dans des tiroirs, embauches de personnels administratifs, alors que l’on restreint le personnel médical. Ce ne sont pas les hôpitaux qui sont malades, ce sont les malades qui pâtissent des soins par manque de personnel spécialisé. Certains coups de balai sont obligatoires pour remoraliser les services publics et faire des économies à tous les étages de la hiérarchie. Les gueux demandent que le secteur publique se recentre sur ses missions premières : être au service du public et regagner sa confiance, les gueux entendent depuis des décennies les institutions communiquer sur la réforme et la simplification des actes publics, de qui se moquent-ils ?

Les rapports de la Cour des Comptes doivent être suivis d’effets, et les institutions épinglées doivent rendre des comptes et rentrer dans le rang vraiment.

Article 4 : réaliser une réelle réforme fiscale, et pas les réformettes usuelles

Les gueux souhaitent qu’une réforme fiscale en profondeur voit le jour rapidement, avec une mise à plat de tous les prélèvements et des milliers de niches fiscales, pour refonder un prélèvement unique juste et équitable, dont tout le monde devrait s’acquitter, afin que toute la population active de France puisse apporter sa contribution à son développement par un pourcentage proportionnel aux revenus, à tous les revenus, qu’ils soient du RSA, des retraites, mais aussi de l’agriculture et de l’aide aux revenu de la PAC, aux placements des associations loi 1901, aux entreprises, aux revenus du capital, aux retraites chapeaux, aux bénéfices des banques, à la haute finance, aux entreprises cotées en bourse et même aux entreprises qui délocalisent. Ces prélèvements doivent se faire à la source et mensuellement. Faire la chasse au travail non déclaré qui représente au bas mot 1/3 du chiffre d’affaires des entreprises mais pour cela il faut réformer tout le système fiscal, mettre à plat toutes les taxes et contributions diverses et variées, dont vous nous inondez et qui sont tellement injustes. La France est un des pays d’Europe ou le taux d’imposition est le plus élevé 49%, pour quel résultat ? Une minorité de riches toujours plus riches et les gueux toujours plus nombreux et toujours plus pauvres ! N’oublions pas que nous sommes plus de dix millions qui vivont au dessous du seuil de pauvreté, nous voulons bien croire que la France est une éternelle pessimiste, mais le présent ne nous contredit guère.

Article 5 : faire des économies drastiques en mutualisant au niveau local et régional certains moyens.

Le Président Mitterand a entamé la décentralisation, il faut aller plus loin.

Aujourd’hui les gueux demandent que les intercommunalités rurales se substituent aux communes de moins de mille habitants, cela permettrait une économie d’échelle, une mutualisation des moyens humains et financiers conséquents. Les communes voteraient pour des listes intercommunales, dont ils se reconnaitraient par un % (à étudier) de représentants locaux.

De manière concomitante, il y a lieu de remplacer les Conseillers régionaux et généraux, par des conseillers territoriaux, qui siègeraient dans les deux collectivités, afin de diminuer le nombre de conseillers et d’éliminer ainsi les représentations en doublon du tissu social.

Lors des discussions avec les différents partenaires sociaux, invitez donc des gueux locaux, ils seront tout aussi utiles et efficaces que les membres de ces instances, ne serait ce que par leur connaissance profonde de leur milieu et de l’intérêt qu’ils y portent

la démocratie en Sarkosie

Créé par le 17 août 2011

Marianne a essayé de trouver ce que Sarkozy a fait de bien pendant sa mandature. Je ne m’étalerai pas sur les propos de Marianne, j’en ai assez à proposer !

N’oublions jamais, que lorsque notre cher Président assène dans la presse : « il est inadmissible que l’on vole un scooter (à un de ses plus proches) »    on retrouve le scooter dans les heures qui suivent le vol ! Il tient ses promesses….

Lorsque un de nos grands acteurs se fait chaparder dans sa luxueuse villa de Corse, aussi sec les malfrats sont cueillis ! Là aussi il tient ses promesses.Je peux en raconter d’autres, toutes aussi intéressantes, mais que nous connaissons tous !!!!

Je préfère raconter certains faits beaucoup plus terre à terre et qui concerne de loin, nombre de personnes plus dignes d’intérêts que les amis de Sarkozy ! C’est là où ça se gâte :

Une amie de ma fille aveuglée par l’amour s’est mariée et s’est fait faire un enfant par un garçon qui  a plongé dans la drogue. Cette petite a voulu divorcer et récupérer son gamin, qui par le biais du juge a été mis en garde alterné, cela dure depuis 7 ans, l’enfant a de gros problèmes scolaires et caractériels et refuse de partir une semaine sur deux chez son papa, qui ne s’en occupe pas, le laisse sans nourriture pendant des jours pendant qu’il cuve ou qu’il plane. Voilà 7 ans que la demande de divorce a été faite, voilà 7 ans que cet enfant vit un calvaire, voilà 7 ans que sa maman se bat pour le sortir de cette spirale infernale ! Peut on juger le juge ? ou doit on déplorer les services qui se désertifient, les dossiers qui s’accumulent et la fatalité qui fait place à l’efficacité ? Toujours est il que si cette jeune femme part avec son fis (car il est vraiment en danger)sans en référer au juge, c’est elle qui sera jugée manu militari sans que l’on demande jamais à cet enfant écartelé dont l’avenir est menacé chez qui il préfère vivre.  Cette situation hélas n’est pas unique ! Poursuivons….la panacée Sarkozienne

J’ai un fils, qui après un bac SI, a préparé un IUT en Génie mécanique, puis une licence professionnelle dans la continuité. En quittant l’université il a trouvé un poste dans une entreprise ayant pignon sur rue qui l’a embauché avec un salaire mirifique de 1200 € par mois en CDD. 3 ans après mon fils était toujours en CDD avec 1200 € par mois, un loyer de 600€ par mois, 200 € de charges mensuelles, plus une voiture et les frais qui vont avec ! Heureusement que papa et maman faisaient quelques fois les grandes courses, car les pâtes étaient monnaies courantes pour les repas chez mon fiston !

Mon fils vivait avec une copine qui était infirmière, et qui pour se rapprocher de mon fils, vivotait en faisant des remplacements à droite et à gauche. Ce jeune couple en a eu un peu marre de voir l’horizon toujours aussi bouché et de tirer le diable par la queue. Ils ont décidé un beau matin de quitter la France pour des cieux plus cléments, dont acte la Suisse leur convenait parfaitement ! Horreur, la Suisse le coût de la vie exorbitant, les suisses racistes, le froid et tout le reste !!!! Mon fils et sa copine vivent en Suisse depuis 3 ans dans un petit village du Jura, dans un appartement F4 à 500€ par mois, mon fils gagne 4000 € net par mois (avec les impôts prélevés à la source), ma petite belle fille touche 3000€ net par mois. Seriez vous surpris si je vous disais qu’ils ont grossi tous les deux depuis leur départ ? Que nous sommes allés leur rendre visite et que en milieu rural le prix des courses ressemble aux nôtres, que mes enfants partent en laissant la maison ouverte, et qu’ils n’ont jamais été volé ! Qu’ils s’offrent deux voyages organisés par an dans les contrées les plus onéreuses ! Voilà un exemple que je ne devrais même pas donner. C’est une honte que dans un pays comme le notre, nous laissions tomber nos jeunes dans la désespérance, qui engendre la violence ! Sans espoir d’avenir, ni de jours meilleurs.

Mais il nous est demandé de travailler plus longtemps, 62 ans, 65 ans….. 70 ans ? Voilà encore un exemple d’hypocrisie de notre président ! Dans le privé qui peut travailler aussi tard avec les conventions collectives , l’échelonnement de carrière et des salaires un peu plus élévés que le SMIC ? Quelle entreprise avec l’accord de nos dirigeants voudrait garder des gens qui coûtent chers ? Au chômage et plus vite que çà ! Un employé de 50 ans en CDI coûte trop cher, il vaut mieux le remplacer par un intérimaire ou un CDD, si possible par quelqu’un de compétent et ayant de l’expérience et prêt à tout pour travailler pour rien ou presque ! Alors quid des retraites à 65 ans à taux plein ? La honte à notre président qui lui continuera à percevoir un salaire de roi après son mandat. Personne ne pourra prétendre à une retraite à taux plein dans les années à venir, ni les plus de 65 ans qui n’auront pas cotisé le nombre d’années nécessaires car ils auront passés un certain nombre d’années au chômage, les jeunes qui rentrent dans le marché du travail de plus en plus tard 30, 35 ans, mais pour qui Sarkozy nous prend-il ? Pour des moutons et des débiles profonds.

Je finirai par un exemple de retraitée. Un dame de 67 ans, veuve, propriétaire d’une maison F4, avec une retraite de 800€ net, a dû vendre sa maison l’année dernière car elle ne pouvait plus l’entretenir ni payer les charges. Cette pauvre dame, vit aujourd’hui dans un appartement F2 en location. Il n’est pas question pour elle d’aller chez le coiffeur, ni au restaurant de temps en temps !

Une autre dame, atteinte de la maladie d’Alzeimer, s’est retrouvée au décès de son mari avec une reversion de 490 € et ce pendant 1 an. Cette dame a eu beaucoup de chance sa fille s’est occupée d’elle, mais qu’en aurait-il été autrement ?

Je renie et je vomis un individu qui se targue d’être le président de tous les français et qui depuis son accession au pouvoir a dépossédé les plus pauvres pour gaver encore plus les plus riches. Que reste -t-il de l’espoir que 50% des français ont placé sur Sarkozy, qu’en est il d’un pays ou le leit motiv était le travailler plus, pour gagner plus, ou le tout sécuritaire prenait le pas sur le reste ? Que de mensonges, que d’inepties…..

 

 

Remettre les 35 heures au coeur des débats

Créé par le 25 juil 2011 | Dans : liens

Le président Sarkozy propose dès son élection en 2012 d’abroger la loi sur les 35 heures et permettre aux entreprises de décider de leur avenir.

Nous sommes aujourd’hui plus que jamais tributaires du chômage et du travail à temps partiel pour la plus grande satisfaction du grand capital et de la finance internationale. Nous nous devons de nous insurger et de nous indigner contre le laminage de tous les acquis sociaux par notre gouvernement.

C’est pourquoi aujourd’hui plus que jamais nous nous devons de garder les 35 heures et les faire appliquer à tous. Le travail est un dû, laisser sur le trottoir une frange de la population de plus en plus nombreuse ne peut que finir par faire exploser notre démocratie. Nous devons partager le travail entre tous, si nous voulons vivre libre et sans déshonneur. L’égalité des chances n’est pas un leurre ou une utopie, c’est un droit. Sur tous les frontispices des mairies ces mots : LIBERTE, EGALITE, FRATERNITE. Sait on seulement encore, ce représentent ces mots, a-ton une idée du nombre de morts pour arriver à porter ces mots en étendard de la démocratie ?

Nous devons nous battre pour eux encore et toujours ! Nous battre pour que nous conservions nos acquis sociaux, ceux qui ont fait de notre peuple ce que nous sommes, un peuple libre et solidaire.

La confiance de notre future présidente Martine Aubry doit se construire, plutôt qu’elle ne doit se décréter. Elle doit comme elle l’a promis remettre au coeur des débats l’humain et le social. Redonner une chance aux 35 heures de prouver qu’il y a urgence de partager le travail entre tous et non pas de tuer les vieux au travail en laissant sur le coté les jeunes sans avenir.

Elle devra abroger la Loi TEPA si dure pour les petits si intéressante pour les riches. Cette loi qui a soi disant été créée en faveur du travail, de l’emploi et du pouvoir d’achat, il y a du vrai dans cela, mais ce vrai correspond à 10% de la population la plus aisée. Surnommée « paquet fiscal » elle était soi disant destinée à accroitre l’activité économique et l’emploi en exonérant les frosses fortunes d’une grande partie de leur impôt, tout du moins de ne plus les imposer au delà de 50%. De permettre à ces mêmes privilégiés de créer des Holdings ISF et FIP ISF afin de de réduire leur ISF de 75% en investissant dans des PME.

Martine Aubry est notre unique espoir de retouver un pays ou l’espoir et l’optimisme sont de règle contre l’angoisse et le pessimisme engendré par un gouvernement de droite, ultralibéraliste et à l’écoute exclusive de ses riches.

bienvenue à Martine Aubry

Créé par le 02 juil 2011 | Dans : liens

Je suis fan, je suis fan de Martine Aubry,depuis qu’elle a été Ministre ! Et si les 35h ont été si controversées, beaucoup de nos voisins nous les envie encore. Je pense très sincèrement qu’elle a l’étoffe d’une présidente et qu’elle pourra ramener l’être humain au coeur des débats et de la lutte pour une meilleure vie pour tous et pas que pour quelques uns.

Elle sera à la hauteur de nos ambitions, nous petits militants de base, si elle ne s’éloigne pas de la base, si elle laisse de côté l’arrogance qui caractérise la majorité de nos représentants, si elle sait regarder dans les yeux qui la regardent, si elle sait lire sans condescendance la souffrance et l’attente. Saura-t-elle entendre les demandes de la rue, la demande basique d’un salaire décent, d’un emploi en CDI, d’une retraite qui permette de payer les besoins de base et qui laissent quelques euros à la fin du mois pour se permettre un plus ? Comment fera -t-elle face à la désespérance, à l’indifférence à cette société qui a de plus en plus de mal à garder la tête hors de l’eau et qui a baissé les bras depuis au moins 4 ans et qui aujoud’hui se bat uniquement pour survivre.

En tous les cas, il ne faut pas qu’elle se trompe de débat, il ne faut pas qu’elle croit comme tous les technocrates, que les décisions prises sans concertation sont bonnes pour le peuple, qui ne sait pas comprendre ni analyser les positions des grands de ce monde.

 J’en ai assez que l’on puisse croire que je ne suis pas capable d’apporter ma pierre à l’édifice commun, je ne suis pas seule à penser ainsi, combien sommes nous dans les sections locales à nous faire mortifier parceque l’on ne comprend rien à la politique avec un grand P. Et, si jamais on comprend trop bien, on se moque vite de nous pour ne pas avoir à nous donner raison.

Je suis indignée par le comportement de nos petits potentats locaux, qui de peur de perdre leur place font le vide autour d’eux.

Voilà, pourquoi il est important que Martine comprenne, que nous aussi avons notre mot à dire et que nous ne serons pas là uniquement pour acquiescer bêtement à tout ce qu’elle dira !

DSK

Créé par le 02 juil 2011 | Dans : liens

Qu’il soit innocent ou coupable la justice le dira ! Il n’empêche qu’encore une fois c’est le pot de fer contre le pot de terre et qu’il y a une justice pour ceux qui ont le pouvoir et l’argent et une autre pour les pauvres qui souhaitent devenir riches (tant pis pour eux !)

Mais ne nous arrêtons pas à ce genre de propos, nous voilà déjà à nous demander si nous ne pourrions pas attendre le verdict de l’innocence de DSK pour qu’il puisse se présenter aux primaires socialistes, ben voyons ! Sommes nous si démunis, si pauvres en représentativité crédible, que nous nous acharnions à vouloir contre toute objectivité que DSK nous sauve ? Mais, de quoi peut -on me l’expliquer ?

Je n’ai aucune inimitié le concernant,je ne le connais pas ! Par contre ce que je sais c’est que le commun des français se souviendra que c’est Sarkozy qui lui a donné sa bénédiction pour devenir Président du FMI, qu’il a aussitôt  donné à sa Ministre Lagarde ! Que je sache il n’a jamais été fait état d’un président aussi bien français que FMI,  socialiste ? que je sache gérer l’argent à ce niveau, comme au niveau de l’OMC n’a rien à voir avec le socialisme, voire avec l’intérêt des pays.

Avant même que DSK ne se fasse alpaguer, je ne voulais pas de lui comme président, que connaît ce monsieur de la chienlit des pauvres gens ? qu’a-t-il de commun avec moi ou mes amis. Cette gauche là me donne la nausée, elle ne vaut pas mieux que le bling bling du nain qui fait office de président. Ce n’est pas de çà que la France a besoin, elle a besoin du parler vrai d’un véritable ou d’une véritable candidate qui sache répondre à une va nue pied comme moi et qui soit capable de comprendre la souffrance et l’attente immense du peuple français pour son destin.

RTI VERITES |
unsa-cprpsncf |
Parti Libéral Tunisien |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | elizepierre
| ide Identitaire
| Convergences pour Draveil